• Subligny

     

      Subligny

     

    Subligny se situe en plein bocage Normand dans le département de la Manche, canton de La Haye Pesnel, à environ 18 km au nord-est du Mont Saint Michel.

    Population de 316 habitants, superficie de 800 ha, son point culminant est à 118m
     
     
    Du latin Solmeum, Sulineum ou Sublignacum, Subligny est parfois écrit Suligny ou Soligny

    Sur ce village se trouve "Le Rocher Boucan" avec sa bruyère, lieu qui était dit-on autrefois hanté par les esprits.
    Il est possible qu'il y eût là jadis un temple d'idoles, ou plutôt que ce lieu ait été habité par les druides et choisi par eux pour l'exercice de leur culte.
    Les seigneurs de Subligny furent des plus célèbres et des plus puissants de l'Avranchin. Parmi ceux qui accompagnèrent le duc Guillaume à la conquête d'Angleterre, le roman du Rou signale "le Sire de Solignie". Le nom de Sunligny ou Subligny se trouve sur plusieurs listes des compagnons de Guillaume et l'on trouve en Angleterre un Alfred de Subligny ; des seigneurs de ce nom se sont longtemps perpétués dans les comtés de Cornwall, Devon, et Sommerset.
     

    Othöen de Subligny, fils d'Alfred, suivant l'abbé Desroches, paraît en 1143 avec sa femme Lesceline, et son fils Hasculphe dans la charte de fondation de l'Abbaye de la Lucerne d'Outremer (cette Abbaye de l'Ordre de Prémontré se situe à 15 km de Subligny).
        
     
    Othöen de Subligny eut trois fils qui furent tous les trois célèbres. Hasculphe, l'aîné, premier fondateur de l'Abbaye de La Lucerne d'Outremer en 1143, qui lui succéda comme seigneur de Subligny, devint seigneur d'Avranches par son mariage avec Denyse d'Avranches, fille unique de Gilbert d'Avranches. Richard, le second devint évêque d'Avranches, et Raoul le troisième reçut des domaines de Normandie et de Bretagne. Un descendant de ce dernier devint comte de Dol.
    Les armes de Subligny de l'Avranchin étaient parti d'argent et de gueules à deux rays d'argent de l'un et de l'autre. Ceux d'Angleterre portaient : écartelé d'argent et de gueules.
    Subligny est le lieu de naissance de Nicolas Mazure, docteur en Sorbonne, curé de St Paul à Paris et fondateur de la chapelle du Châtellier à St Jean de la Haize.
     
    Subligny passait pour être un centre de chouannerie. Ce n'est pas cependant qu'il y eût beaucoup de chouans à Subligny ; on n'en connaissait que trois : Bras de fer, Montauciel et Lautemèche ; mais tous les chouans de la région avaient un lieu de réunion aux Rochettes, près le tertre de Neuville, entre Subligny et St Jean de la Haize ; et c'était là qu'ils s'organisaient en bandes. On les redoutait plus dans les environs qu'à Subligny même.
     
    Le 30 juillet 1944 les Américains bombardèrent un convoi de mines allemandes dans le bourg, celui-çi explosa et 6 maisons furent détruites dont l'école, la mairie (les archives furent brûlées), la salle paroissiale, et le café épicerie.
    Le lendemain, le général Patton libéra le village avec ses troupes, il s'arrêta dans une ferme et c'est là qu'il fut nommé à la tête de la 3ème armée.
    Pendant cette guerre, il y eut jusqu'a 300 réfugiés du nord de la France et de la Belgique


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gerard COLDHAM
    Mercredi 4 Juin 2014 à 13:34

    Je vous felicite. L'histoire des familles de la Haye-Paynel / Pagnell---etc...est fort interessante en Normandie et en Angleterre. 

    Une petite erreur dans la section SUBLIGNY-----se sont longtemps perpétués dans les comtés de Cornwall, Devon, et Somerset.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :